L’importance d’entretenir votre montre

dimanche 28 août 2022 il est 02h43

Pour que votre montre reste en parfait état, elle doit être révisée tous les 5, 3 ou 2 ans, en fonction de son utilisation ou de ses complications.

Tant qu’il s’agit d’un mouvement mécanique, qu’il soit à remontage automatique ou manuel, une montre-bracelet de ce type doit subir une révision complète tous les 5 ans ; dans un sens comparable au service périodique effectué sur une voiture. Il faut également considérer que s’il s’agit d’un garde-temps avec une ou plusieurs complications (tourbillon, quantième perpétuel, phases de lune, chronographe, etc.), il est conseillé d’augmenter la fréquence de ces révisions à tous les 3 ans. La fréquence et les conditions d’utilisation, voire le mode de stockage d’une montre, seront un facteur déterminant pour établir la périodicité du service.

Il est important de savoir que, comme une automobile et d’autres moteurs de cette classe, les pièces d’un mouvement mécanique contiennent également des huiles lubrifiantes pour leur fonctionnement optimal. Avec le temps et si la montre est utilisée rarement ou n’est pas mise en marche au moins une fois par mois, ces huiles peuvent s’assécher et provoquer une certaine oxydation et usure. Cette lubrification du mécanisme est l’un des éléments les plus importants d’un service de maintenance et ne peut être effectuée que par un horloger certifié.

Les calibres dotés d’échappements en silicium réduisent considérablement cette friction et l’industrie introduit progressivement des améliorations dans ce domaine. Dans le cas de la nouvelle Baume & Mercier Clifton Baumatic, le Groupe Richemont et la firme intègrent de nouveaux lubrifiants à tolérance accrue aux variations de température, réduisant ainsi plus longtemps le frottement de ses composants et donc le besoin et la fréquence des entretiens.

Les facteurs

Un autre facteur qui réduit les performances et la précision d’une montre est l’exposition constante aux champs magnétiques, qu’il s’agisse d’un simple aimant dans le fermoir d’un sac à main ou d’un porte-monnaie ou de la présence de plus en plus constante d’appareils électroniques dans notre environnement. Alors que des fabricants tels que Rolex et OMEGA, pour n’en citer que quelques-uns, ont développé des pièces dont la tolérance peut atteindre 15 000 Gauss, la démagnétisation d’un calibre est vitale pour maintenir la précision d’une pièce d’horlogerie.

Si vous avez une montre de plongée, il est conseillé de la faire réviser tous les deux ans pour tester ou renouveler son étanchéité, quelle que soit la profondeur mesurée. Si de l’eau salée, de l’eau chlorée ou de l’eau de toute sorte parvient à s’infiltrer dans le mécanisme, un processus de corrosion et d’oxydation de ses pièces s’enclenche. Pendant le service, l’état des joints d’étanchéité du boîtier est évalué et remplacé s’ils sont fissurés ou usés, ce qui permet de rétablir l’étanchéité de la pièce. Si la montre est utilisée quotidiennement dans des étendues d’eau, il est recommandé de la réviser tous les 12 à 18 mois.

Ma montre sera-t-elle étanche ?

Tant que vous avez bien fixé la montre et que les joints ne sont pas endommagés, la montre doit conserver ses performances d’étanchéité d’origine. La résistance à l’eau est augmentée en plaçant une couche de silicone sur les joints.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page